Groupe Paris ABF

Le blog du groupe Paris de l'Association des Bibliothécaires de France

12 janvier 2015 : une journée historique pour les groupes Paris et IDF

Poster un commentaire

hand-523231_1280  Le 12 janvier dernier, les groupes Paris et Ile-de-France de l’ABF ont organisé simultanément leur assemblée générale à la médiathèque de l’Abbaye – Nelson Mandela de Créteil. Cette journée constitue un tournant majeur dans l’histoire des deux groupes car les deux assemblées ont voté très largement pour la fusion des deux groupes. A partir de 2016, les deux groupes correspondront au découpage administratif de la région Ile-de-France.  Le conseil d’administration du groupe Paris se réjouit de cette décision qui permettra aux deux groupes d’être plus efficaces et plus cohérents pour les adhérents des deux futures ex-entités. D’ailleurs, l’organisation conjointe de plusieurs journées d’étude comme celle du 12 janvier 2015 sur le jeu en bibliothèque ou celle du 13 novembre 2014 sur les ateliers numériques constituent des gages pour l’avenir du futur groupe unifié.

P1210201P1210204

 

P1210205

P1210202

Cette journée a aussi été l’occasion de rappeler que les bibliothèques sont aussi Charlie.  Les atteintes à la liberté d’expression sont également une atteinte aux bibliothèque qui sont des lieux « où l’on peut accéder à toutes formes d’expressions, pour contrer l’intolérance et la censure et encourager le respect de l’autre et le vivre ensemble. » Par la voix de son président, le groupe Paris en a profité pour témoigner son soutien à toute l’équipe de Charlie Hebdo et aux proches des victimes de la barbarie. Nous reproduisons ici le texte écrit par Cabu (préface à Peut-on encore rire de tout, publié en 2012 au Cherche Midi éditeur) et lu par Bernard Mnich, président du groupe Paris, lors de l’assemblée générale :

« Peut-on rire de tout ?

Et pourra-t-on encore demain

Rire de tout ?

Ces questions méritent d’être posées…

 

Et c’est l’objectif de ce livre.

Pas de limites à l’humour

Qui est au service de la liberté d’expression,

Car là où l’humour s’arrête,

Bien souvent la place est laissée

A la censure ou l’autocensure.

 

Ni les religions et leurs intégristes,

Ni les idéologies et leurs militants,

Ni les bien-pensants et leurs préjugés

Ne doivent pouvoir entraver

Le droit à la caricature,

Fût-elle excessive. »

#NousSommesCharlie

Advertisements

Auteur : Groupe Paris Abf

Blog du groupe Paris de l'ABF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s