Groupe Paris ABF

Le blog du groupe Paris de l'Association des Bibliothécaires de France

#ateliersnum Réseaux sociaux en bibliothèques #5

Poster un commentaire

Intervention de Sophie Agié – Médiathèque de Cergy

Les Français sont en moyenne inscrits sur trois ou quatre réseaux sociaux. Devant un tel phénomène de société, il devenait urgent de se pencher sur la manière dont les bibliothèques peuvent s’y inscrire. Sophie Agié nous a proposé à la fois un retour d’expérience (celui de Cergy), un état des lieux (la présence des bibliothèques sur les réseaux) et un questionnement (Pourquoi ? Comment ? Quoi ?). Reprenons donc pas à pas le déroulement de son intervention, enrichie par les interactions et les réactions de la salle !

Pourquoi les bibliothèques iraient-elles sur les réseaux sociaux ?

  • Pour dépoussiérer leur image
  • Pour être là où est le public
  • Pour rendre plus visibles leurs animations
  • Pour le plaisir
  • Tout est possible mais il vaut mieux fixer en amont une sorte de « politique éditoriale »

Comment se rendre visible sur les réseaux ?

  • Etre présent sur plusieurs réseaux
  • Créer des chaines de relais d’information
  • Etre visible sur les réseaux de la collectivité (Site, portail, réseaux sociaux)
  • Toutes les idées sont bonnes à prendre.

Qui publie sur les réseaux sociaux au sein de la bibliothèque ?

  • Tout le monde
  • Ou une seule personne
  • Ou une équipe dédiée
  • Le plus important : former les collègues et communiquer avec eux. Le temps de formation est indispensable en ce qui concerne le numérique, et n’est jamais du temps perdu.
  • Le maître mot est : CONVAINCRE (se convaincre, convaincre les collègues, l’équipe, convaincre notre public)

Quand publier sur les réseaux ?

  • Faut-il établir un planning de publication ?
  • Faut-il demander une validation hiérarchique de chaque publication ?
  • Ou faut-il privilégier spontanéité et réactivité ?
  • Toutes ces questions n’étant pas incompatibles entre elles …

Que mettre sur les réseaux sociaux ?

  • Du contenu éditorialisé (nos coups de cœur, etc.)
  • De l’information sur le quotidien de la bibliothèque
  • L’annonce de gros événements / animations
  • Des photos de chatons

Comment évaluer l’impact de nos publications sur les réseaux sociaux ?

  • Par le nombre de like / de partages
  • Par la fréquentation des sites, des portails
  • Par la fréquentation des animations
  • Un sondage peut être mis en place pour évaluer combien de personnes ont pu être informées à travers les réseaux sociaux

Quels problèmes cela pose-t-il ?

  • Trouver le temps : poster sur les réseaux, est-ce du service public ?
  • S’avoir s’arrêter : peut-on et doit-on publier en dehors de nos heures de travail ?
  • Souvent, ce sont les bibliothécaires qui likent, partagent et commentent les articles de leurs collègues bibliothécaires. Du coup l’outil devient un outil de communication interprofessionnel. Mais est-ce un réel problème ?

Pour conclure, une belle phrase : « le numérique, c’est une annexe de votre bibliothèque. » Même si on voulait s’en passer, on ne le pourrait pas.

Advertisements

Auteur : Groupe Paris Abf

Blog du groupe Paris de l'ABF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s